Cancer de l'ovaire

Septembre turquoise, le mois de sensibilisation des cancers gynécologiques

Comme chaque année, le mois de septembre est dédié aux cancers gynécologiques. Oui je sais, vous n’êtes pas au courant. Ce n’est pas étonnant, il n’y a aucune communication (ou très peu), et cela est bien dommage…

Les cancers gynécologiques

Parmi les cancers gynécologiques, il y a le cancer de l’ovaire et des trompes, le cancer du col de l’utérus, le cancer du corps de l’utérus (endomètre), le cancer du vagin et de la vulve, et les tumeurs rares.

Pour certains de ces cancers, il y a des symptômes qui doivent vous emmener à consulter, pour d’autres, malheureusement, il n’y en a pas. Le moindre doute doit vous alerter, et vous emmener à consulter un gynécologue. Bien entendu, comme toute maladie, il ne faut pas tomber dans la psychose, mais il faut se l’avouer, beaucoup de femmes sont laxistes quant aux consultations gynécologiques.

En France, les cancers gynécologiques représentent plus de 15 000 nouveaux cas chaque année :

  • 8 000 de l’utérus (endomètre)
  • 4 500 de l’ovaire
  • 2 800 col de l’utérus
  • 1 000 pour le vagin et la vulve

Ces cancers sont très meurtriers, car dans la plupart des cas, ils sont détectés très tardivement.

cancer de l'ovaire

Crédit photo : Inconnu

Le cancer de l’ovaire

Je vous en parle sur le blog, vous pouvez retrouver cet article assez complet. Je vous explique ce qu’est le cancer de l’ovaire avec mes mots simples.

Le cancer de l’ovaire est un cancer sournois, qui commet d’énormes dégâts. C’est un cancer féminin, tout comme le cancer du sein, mais il n’existe aucune reconstruction possible. On se retrouve stérile, avec des organes en moins, de grandes cicatrices apparentes, et des blessures psychologiques. Et si en plus, tout comme moi, vous êtes porteuse de la mutation BRCA1/2 (je vous explique tout ici), vous risquez également de développer un cancer du sein.

Des femmes de plus en plus jeunes croisent le chemin de ce cancer, pour la plupart d’entre elles, elles ne sont pas toujours bien informées sur les dommages de ce cancer. Voilà pourquoi je tiens à ce qu’il y ait plus d’informations sur ce cancer, plus de communication, car cela n’arrive pas qu’aux autres…

Cancer de l'ovaire

Crédit photo : Pinterest

Vous pouvez retrouvez toutes les informations sur le site Imagyn. N’hésitez vraiment pas à vous y rendre, et à le partager autour de vous. Mais surtout, communiquez SVP autour de ces cancers gynécologiques! Quant à moi, je vous retrouve durant ce mois de septembre pour plein de surprises, n’hésitez pas à suivre sur les réseaux sociaux!

Crédit photo de couverture : métro.co.uk

Source chiffre : INCA

4 réflexions au sujet de « Septembre turquoise, le mois de sensibilisation des cancers gynécologiques »

  1. Merci beaucoup pour ces informations très précises. C’est très gentil de faire cette information très claire et comprehensible par tout le monde. Vous êtes une personne bienveillante. Je ne suis pas inscrite sur instagram mais je regarde toujours vos posts. Vous êtes quelqu’un de bien. Bonne continuation. Valérie

  2. Pourquoi ces rubans ne seraient ils pas mis en vente dans toutes les pharmacies ou autres lieux de santé ? De même pour les autres rubans ? Prendre exemple sur le telethon où des objets sont mis à disposition contre un don ? une manière de récolter des fonds pour la recherche et de mieux sensibiliser ? Une action simple mais qui porterait ses fruits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.