SkinMasterclass

Skin Masterclass La Roche-Posay : les cicatrices et les brûlures

Hello tout le monde,

 

Hier, j’ai une fois de plus, eu le plaisir d’assister à une  SkinMasterclass organisée par La Roche-Posay. Nous avons évoqué les soins de la peau pendant et après les traitements, les cicatrices et les brûlures. Si vous vous baladez sur le blog, vous trouverez des articles existants sur le sujet, par exemple celui ci. L’article que je vous ai préparé est très complémentaire.

J’ai retrouvé la team habituelle, et La Roche-Posay a accueilli de superbes personnes : Fanny , MélanieNoémieJulieDuneSophieMélanie.

SkinMasterclass

Bienvenue à toutes!

 

Comme je vous le disais plus haut, nous avons évoqué les soins de la peau pendant et après les traitements anti-cancéreux. Puis, nous avons traité du sujet des cicatrices et des brûlures. Jean Claude, le dermatologue, et Sophie, chirurgien plasticien, étaient à nos côtés. Nous avons eu une présentation des produits de soins La Roche-Posay par Cédric et Marion. Enfin, pour terminer la journée, les filles ont eu droit à un cours de Pilates! Ce fut un programme chargé!

Médecins intervenants

Sophie et Jean Claude

 

Bon, je suis arrivée en cours de matinée, donc n’hésitez pas à vous rendre sur les blogs et posts Instagram de mes chères collègues!

Parlons peu, voici ce qu’il faut retenir de cette journée.

 

Les soins de la peau pendant et après les traitements anti-cancéreux

Pendant les traitements, notre peau « change ». Les effets des chimiothérapies, des radiothérapies, des thérapies ciblées et des chirurgies mettent notre peau à rude épreuve. Le maître mot pendant les traitements est l’hydratation! Une peau hydratée est la base pour mieux supporter les effets secondaires. En fonction de certains effets secondaires, il faudra adopter des gestes plus ou moins différents. Voici quelques exemples que nous avons rappelés :

Le syndrome mains pieds :

Il donne des rougeurs (comme si on avait mis les mains dans l’eau chaude). Ce syndrôme est dû soit aux chimiothérapies à base de taxanes soit aux thérapies ciblées. Il faut mettre des crèmes en prévention. Pour certaines thérapies ciblées, il faudra faire le travail en amont, c’est à dire consulter un podologue. Je vous avais parlé de l’importance des podologues dans un de mes premiers articles, je vous le mets par ici. Lors du début de ces thérapies ciblées, les pieds doivent être irréprochables! Voici une astuce de Fanny pour aller tranquillement à la plage même avec cet effet indésirable : porter les chaussures de plage type Décathlon. Elles ne coûtent que 6€.

Les réactions cutanées : 

Parfois, on peut se retrouver avec des petits boutons sur le visage et le décolleté, c’est presque de la rosacée. Ces boutons et rougeurs arrivent dans 70% des cas. Il parait que lorsque ces effets secondaires arrivent, la chimiothérapie est efficace! Quand vous êtes confrontés à ce genre d’effets indésirables, il faut nettoyer et hydrater la peau. Après les traitements, si l’acné est toujours présent, il faudra utiliser des produits type Effaclar H ou Effaclar Duo. Ce sont deux produits parfaits pour hydrater la peau et soigner l’acné.

Pour en savoir plus sur les soins de la peau, je vous invite à lire l’article de la dernière Masterclass. Nous avions évoqué plus en détail les soins de la peau pendant les traitements.

 

Les cicatrices :

Il faut s’occuper des cicatrices, et ne pas les laisser. Bien entendu, on commence la manipulation à partir du moment où la cicatrice n’a plus de croutes, et qu’elle ne fait plus mal. Il est recommandé de se faire prescrire des séances de kinésithérapie. Votre oncologue ou votre médecin traitant vous fera l’ordonnance sans problème, alors surtout n’hésitez pas 😉 . Le bon geste à adopter est de masser sa cicatrice avec un baume cicatrisant, type Cicaplast Baume B5. Il faut le faire progressivement. Qui dit cicatrice dit Pas d’exposition au soleil!!! De plus, il faut toujours mettre une protection, au minimum un indice  50+.

Il faut effectuer des massages sur les cicatrices des enfants. Si elles sont hypertrophiques, on aura tendance à utiliser des corticoïdes. Par contre, la cicatrice va évoluer avec l’âge de l’enfant. Il faudra donc un suivi régulier.

Point important :  Le tabac et les cicatrices : On évite le tabac pour avoir une bonne cicatrisation. Il faut faire 6 mois d’arrêt de tabac, et ne pas reprendre après.

Les brûlures

Sophie, chirurgien plasticien, a rejoint Jean Claude pour cette deuxième partie. J’ai trouvé très intéressant que l’on s’attarde sur le sujet des brûlures. A cette occasion, nous avons eu la participation de Julie, Douze Février. Julie a été brulée sur une très grande partie de son corps, je vous laisse découvrir son histoire sur ses réseaux sociaux. Elle a donc pu poser les questions de sa communauté, voici les réponses.

Brûlures et greffes de peau = il y a une augmentation du risque de cancer de la peau, mais pas de façon systématique. Les cicatrices instables risquent de se transformer en cancer. Il peut y avoir une transformation de la cicatrice. Comme pour les cicatrices, il faut impérativement mettre de la crème solaire, et surtout pendant les deux premières années. Bien sûr, on ne s’expose pas au soleil. Pour les enfants, il faut attendre la fin de la croissance pour s’occuper du traitement des cicatrices de brûlures.

Début de greffe  : On peut faire une greffe à partir des brûlures de second degré. Elles vont cicatriser en une quinzaine de jours. Par contre, il faut se poser la question de la greffe : si la plaie est petite, les zones saines vont réussir à fermer la plaie. Sur une grande zone, on peut commencer à réfléchir à la greffe. Pour les brûlures de troisième degré, la peau est blanche, parfois marron, cartonnée au toucher. C’est une escarre. La peau est nécrosée, morte et abimée. La greffe peut s’effectuer dans ce cas.

Crèmes à appliquer sur des brûlures : On peut commencer à appliquer des crèmes cicatrisantes dès le retrait des pansements. Il faut mettre des crèmes cicatrisantes dans les deux premiers mois, puis des crèmes hydratantes riches. On adapte la crème en fonction des patients.

PETIT FOCUS SUR LES COMPOSANTS DES PRODUITS DERMO-COSMETIQUES 

Nous sommes parfois interpellés sur les réseaux sociaux par des personnes qui se posent des questions sur la composition des produits dermo-cosmétiques. Tous les produits de dermato-cosmeto sont testés sur les peaux sensibles et irritées. Certaines gammes de produits sont testées sur des nourrissons.

Jean-Claude nous rappele quelques informations importantes : 

Les produits parfumés : si c’est un parfum synthétique et hypoallergenique, cela peut  être agréable en terme de quotidien. Il ne faut pas oublier que l’on doit s’hydrater la peau tous les jours, et que l’on peut s’octroyer un peu de bien être. Cela peut valoir le coup. Attention aux parfums en grande quantité et qui ne sont pas  hypoallergeniques. Ils ne  sont pas bons pour la peau. Il faut rester dans la dermato-cosmeto. Le dermatologue nous a rappelé que la quantité de parfum est très minime.

Les parfums synthétiques : Cela peut être une bonne idée, car ils ne sont pas allergisants. Il vaut mieux avoir un parfum synthétique, qu’un parfum biologique et allergisant. L’alcool est un produit conservateur. Il est utile pour la galénic. 

Que pensez de l’application Yuka : les dermatologues sont très prudents. A ce jour, personne ne sait comment est faite cette application, ce qu’il y a derrière, et sur quels critères sont notés les produits de beauté.

La cosmétique bio : Il y a beaucoup de choses théoriques autour de la cosmétique bio. Il y a une formulation et une galénic faites. Aucun test n’est fait sur les peaux sensibles, eczémas, sur les enfants, etc… La seule sécurité : les composants sont tout ou en partie  issus de l’agriculture biologique. Et sachez qu’il y a un label à payer pour être certifié bio. Vous trouverez beaucoup de cosmétiques, qui fabriquent leurs produits avec des ingrédients d’origine naturelle, mais qui ne peuvent payer le label pour être certifiés. Les produits de cosmétiques bio sont bons pour une peau saine. Dans notre cas, il ne faut pas oublier que notre peau est abimée par les traitements. On cherche la sécurité et le confort! On ne l’a pas forcément sur les produits biologiques, sauf si c’est un monoproduit (exemple : l’huile de sésame bio). 

Et puis, si on habite dans une ville polluée, que l’alimentation n’est pas saine, ça ne sert à rien de mettre des crèmes bio! Comme dit le dermatologue, c’est d’abord l’air que l’on respire, ce que l’on mange, puis ce que l’on applique sur sa peau  😉 .

Les produits

Tous les produits de La Roche-Posay ont fait l’objet d’une étude auprès de patientes en chimiothérapie ou radiothérapie, pour vérifier la tolérance et l’efficacité. Cette étude a également permis de mettre en avant qu’il y a un réel bénéfice à utiliser ces produits pendant les traitements. Les gestes de base sont : hygiène, hydratation, protection solaire, réparation.

Hygiène : Pour nettoyer la peau sensible, il y a l’huile lavante et la crème lavante. L’huile contient du beurre de karité. Le syndet (crème lavante) est sans parfum, il est recommandé pour les peaux les plus sensibles. Avec l’huile lavante, on reste sur une hydratation en se faisant plaisir, l’huile étant légèrement parfumée.

Hydrater : le produit phare est le baume Lipikar. Il contient 20% de beurre de karité, et beaucoup d’eau thermale. 

Protéger du soleil : C’est un indispensable pendant tous les traitements. Il faut être sur un indice 50+. La Roche-Posay recommande la texture riche Anthelios ultra, pour le visage. Pour le corps, on utilisera un lait, et toujours avec un indice 50+.Le stick solaire est pratique pour bien cibler la zone ou la cicatrice à protéger. Il est impératif de mettre une protection solaire. Les protections solaires contiennent un filtre, pour protéger et prévenir des cancers cutanés.  Il faut savoir que certains filtres ont été interdits, ils n’étaient déjà plus utilisés depuis longtemps chez L’Oréal et La Roche-Posay. Sachez qu’il existe une réglementation européenne stricte pour les produits cosmétiques, qui établit une liste de filtres utilisés. 

Réparation de la peau : le Cicaplast Baume B5 est le produit à avoir pendant toute la période de traitement. Ce soin va calmer tous les effets secondaires : pour masser les cicatrices, en post radiothérapie, pour les syndromes mains-pieds. Ce baume servira pour tout. Il existe également avec une protection solaire. L’eau thermale est à utiliser juste après la séance de radiothérapie. Puis il faut appliquer le baume cicaplast. Attention, il ne faut rien mettre sur la peau 2h avant la radiothérapie, et celle ci doit être propre.

Protection des ongles : il est très important de protéger ses ongles. Chez La Roche-Posay, vous retrouverez les vernis au silicium. Il faut mettre une couche protectrice, deux couches de vernis couleur et une couche de top coat.

 

NOUVEAUTE LA ROCHE-POSAY

Depuis quelques semaines, vous pouvez bénéficier gratuitement d’une trousse de 5 soins essentiels pour démarrer les traitements anti-cancéreux. Cette trousse contient : l’huile lavante lipikar, le baume AP+ lipikar, le cicaplast Baume B5, le soin solaire Anthelios ultra, le soin visage Tolériane Ultra. Cette trousse est gratuite. Elle est disponible dans les pharmacies et dans certains centres hospitaliers. N’hésitez surtout pas à vous la procurer! La liste des pharmacies sera mise à jour début novembre sur le site internet La Roche-Posay.

 

 

 

Produits La Roche Posay

Marion et Cédric à la présentation des soins

 

Produits La Roche Posay

Produits La Roche-Posay

 

Produits La Roche Posay

Les soins utiles pendant les traitements

 

Trousse gratuite

Trousse offerte aux patients

 

Trousse La Roche Posay

La trousse, pas Cédric 😉

 

Voilà, ce fut une journée chargée, avec beaucoup d’informations. Je vous invite à vous rendre sur les réseaux sociaux et blogs des autres participantes. Un grand merci à La Roche Posay de m’avoir une nouvelle fois conviée à cette masterclass. Et un grand merci à Albane pour toute cette organisation, ce fut un plaisir de te retrouver. Et un grand merci à toutes les participantes!!!!

Je vous dis à très vite, et prenez soin de votre peau, même après la fin de vos traitements!

 

 

Participantes LRP

Nouvelle Team La Roche-Posay

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.