Voici comment se passent mes chimiothérapies

Voici comment se passent mes chimiothérapies

« Madame, vous avez un cancer des ovaires de stade IV, qui s’est développé très rapidement, et qui a touché plusieurs organes de votre corps. Nous allons commencer les chimiothérapies très rapidement ».

Chimiothérapie : en voilà un mot qui m’a effrayée!!! Pourquoi? Je ne sais pas si c’est à cause du mode d’administration qui m’était alors inconnu ou des effets indésirables…

Avant de commencer les chimiothérapies, on vous posera, lors d’une courte intervention chirurgicale un cathéter sous la peau. Il s’agit d’un boitier où vous recevrez vos traitements. Vous entendrez souvent le terme « chambre implantable » ou « PAC ». Le boitier sert pour l’administration des traitements. Cela évite d’abîmer les veines. Voici le boîtier ci dessous :

 

cathéter

Crédit photo : Hopital Erasme

 

Après l’annonce de la maladie, et la pose du cathéter suivait l’annonce du protocole (programme sur mesure et personnalisé établi par votre oncologue 😬).

Protocole

Et pour moi ce fut 9 cures de Carboplatine + Taxol, chaque cure étant espacée de 3 semaines. Enfin ça c’était avant de découvrir ma petite  galère. Il s’avère que je suis allergique au Taxol!!! Celui ci a été remplacé par le Gemcitabine (Gemzar pour les intimes!).

Mon nouveau protocole était alors Carboplatine + Gemzar à J1, puis Gemzar à J8, et enfin une semaine de pause. Ce qui fait donc 18 séances de chimiothérapie programmées.
A la 7ème cure, un nouveau produit a été introduit, l’Avastin, et pour 22 cures, chacune espacée de 3 semaines. C’était donc parti au total pour 40 séances de traitement 😩😩😩.

Administration

Pour chaque séance de chimiothérapie, je me rendais à l’institut Gustave Roussy. Il faut savoir qu’à l’IGR, les chimiothérapies peuvent s’effectuer sur 2 sites : le site de Chevilly Larue ou le site de Villejuif. J’aimais bien les 2 sites, mais une préférence pour Chevilly Larue, où il n’y a jamais d’attente, les produits de chimiothérapie étant préparés à l’avance par la pharmacie. Par contre, à Villejuif, l’attente est très longue. Tout est préparé à l’instant T, mais surtout, il y a énormément de monde! Il faut s’armer de patience. C’est quand même plutôt sympa sur Villejuif, cela nous permet d’échanger avec d’autres patients. Les deux sites de Gustave Roussy reçoivent les patients. Le personnel est d’une extrême gentillesse, et très attentionné.

J’ai donc commencé mes premières chimiothérapies en hospitalisation sur le site de Chevilly Larue. Je sortais de 3 opérations, mon corps était beaucoup trop faible. L’oncologue en avait donc décidé ainsi (et ce n’était pas plus mal). J’ai également fait quelques séances à Villejuif après ma 5ème opération (il n’y avait plus de place à Chevilly Larue), et depuis j’y suis retournée.

Mes séances de chimiothérapies n’étaient pas très longues (séances=administration du produit). Après être installée tranquillement dans mon fauteuil, l’infirmière m’administrait des corticoïdes (Solupred), ce qui m’empêchait de dormir le soir… Venait ensuite le moment du traitement!!! Et j’ai eu très peur lors de ma 1ère séance. Je pensais que la chimiothérapie faisait mal, que j’allais sentir le produit passer dans mon corps. Mais rien de tout cela! C’est juste une grosse perfusion 😬😬😬.

Les durées étaient donc les suivantes :

  1. SEMAINE 1

    : Carboplatine en 30 min, Gemcitabine 30 min également

  2. SEMAINE 2

    : Gemcitabine en 30 min.

Après ma 5ème opération, l’Avastin a été intégré en semaine 2. Ce médicament est normalement administré en 30 min. Mais j’ai demandé à ce qu’il le soit en 1h voire 1h30 à cause des maux de tête (j’ai suivi le conseil de mon acupuncteur!).

Effets indésirables

Chimiothérapie = Effets secondaires. La liste énoncée pour mes produits était très longue, en tout cas c’est ce que je ressens, je ne sais pas si toutes les chimio ont beaucoup d’effets indésirables. Voici les miens : 

  • CARBOPLATINE : baisse de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes (cytopénie), nausées, vomissements, perte d’appétit, fatigue, courbatures, lésions bouche et lèvres, ongles fragilisés, goût métallique dans la bouche.

La semaine la plus dure, tous ces effets sont venus taper à ma porte 😩.

  • GEMZAR : chute de cheveux (alopécie), fatigue, nausées, chute de globules blancs et de plaquettes.

Ma « petite chimio », comme je l’appelais si souvent. Pour moi cette chimio était très light! Je n’avais quasiment pas de nausées, et mes cheveux ne sont jamais tombés ( attention ce produit est moins agressif au niveau de la perte des cheveux que le Taxol et j’ai suivi les conseils de mon oncologue et de mon pharmacien je vous expliquerai cela dans un prochain article). Le plus gros problème avec le Gemzar est la baisse des globules blancs et des plaquettes. Je me suis retrouvée plusieurs fois en aplasie (baisse des défenses immunitaires), et quelques fois hospitalisée…

  • AVASTIN : maux de tête, acouphènes, saignement du nez, saignement et sensibilité des gencives, hypertension, orgelets…

Au secours!!!! Ma tête va exploser! Pour l’instant, le seul effet ressenti (je m’en serai bien passée…)

 

Pour finir,

Chaque personne est différente, et chaque chimiothérapie l’est également. Il se peut que vous ayez beaucoup d’effets secondaires comme très peu, voire pas du tout! Cela ne veut pas dire que la chimio ne fonctionne pas si vous n’avez aucun effet, et vice versa! La chimiothérapie étant un traitement lourd, le conseil que je peux vous donner : reposez vous après les séances, mais dès que vous le pouvez, sortez, occupez vous, faites vous du bien, faites vous belles, profitez de vos proches!!!

Je vous donne rendez vous dans un prochain post pour vous donner mes astuces pour combattre ces effets indésirables avec les médecines parallèles

 

A très vite.

INSERT  DU 24 MAI 2018 : je vous raconte mon deuxième combat contre le cancer dans cet article.

6 réflexions au sujet de « Voici comment se passent mes chimiothérapies »

  1. Merci pour tes explications plus que consisent.
    J’ai connu , l’AC, le taxol, l’avastin , le xeloda.
    Depuis une semaine j’ai commencé le carboplatine que je vais faire toutes les semaines. Ton expression avec ce traitement me confirmer rassure, j’espère enfin vite faire la peau à tout ça.
    De gros bisous ma oli

    • Coucou ma belle,
      Je suis heureuse de te lire.
      Tu verras, le carboplatine c’est costaud, moi c’est la fatigue qui me dérange. Ne t’inquiète pas, ce produit fonctionne très bien. Après ça ne sera qu’un mauvais souvenir.
      A très vite et bon courage <3

  2. salut , je viens de tomber sur ton article , je vois su il a été publié y a 1 an , mais j aimerais quand même te remercier ,
    pour moi , j ai decoucert mon recidive y a 1 mois ,( premier cancer : uterus avec ablation de l uterus ovaire trompes + 30 seance de rdiotherapie 7 chimio et 1 curitherapie , remission complette ) aujourd hui , cellules cancereuses dans plusieurs ganglions , decision du STAF chimio urgente , j ai eu ma prrmiere chimio mercredi dernier , tacol+carboplatine , j ai passé une semaine difficile avec les effets secondairs , qujourd hui j ai ma 2 eme seance de chimio , ce sera juste taxol , et mercredi prochain taxol , ensuite 1 semaine de repos , et en recommence , ce sera pour 3 fois ce protocol , et apres je ne sais pas a quel moment on me rajoutera 1 3eme produis , c est pour ça je trouve ton que article correspond a ce que l oncologue m a ecplisue pour mes chimio .
    j aimerais savoir ou tu en si stp , comment se passe la suite ? à suel moment on t as fait un control pour voir si la chimio marche ??
    merci d avance mais avant tout ça j espete tu vas tres tres bien

    • Bonjour,
      Je te remercie de ton message. Bravo pour votre combat.
      Pour ma part je suis toujours en traitement, j’ai fait 2 récidives depuis le début de ma maladie.
      Actuellement en chimiothérapie, je passerai un scanner en milieu de protocole (ils ont l’habitude de procéder ainsi à Gustave Roussy).

      Voilà!
      Plein de bonnes choses.

      Oli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.